éristique


éristique

éristique [ eristik ] adj. et n.
• 1765; gr. eristikos
Hist. philos. Relatif à la controverse. Écrit éristique. Subst. Un éristique : un philosophe de l'école de Mégare.
N. f. L'éristique : l'art de la controverse.

éristique adjectif (grec eristikos) Relatif à la controverse philosophique. ● éristique nom féminin Art de la controverse.

éristique
adj. et n. PHILO Qui appartient à la controverse.
|| n. f. Art de la controverse.
|| n. m. Philosophe de l'école philosophique grecque créée par Euclide à la fin du Ve s. av. J.-C. à Mégare.

⇒ÉRISTIQUE, adj. et subst.
I.— Emploi adj. Relatif à la controverse. Dialogue, écrit éristique. Euclide de Mégare fonde (...) une école éristique qui dégénère bientôt en une école de scepticisme (COUSIN, Hist. philos. mod., t. 1, 1847, p. 135). À 2 h., conversation un peu éristique. Je compris les côtés difficiles et négatifs de la sœur (MICHELET, Journal, 1852, p. 196).
Rem. Ac. 1932 indique ,,S'emploie en mauvaise part pour désigner un tempérament chicaneur et sophistiqué. Humeur éristique.``
II.— Emploi subst.
A.— Subst. masc. Philosophe appartenant à l'école de Mégare. Les disciples d'Euclide reçurent successivement trois noms différents : celui de mégariques, d'éristiques et de dialecticiens (FRANCK 1875).
B.— Subst. fém. Art de la controverse philosophique :
Le Philèbe, de son côté, distingue la Dialectique qui s'astreint à traverser les étapes intermédiaires (mésa) et l'éristique qui veut faire Un ou Plusieurs immédiatement (euthus), vole au but tout droit et d'un seul coup d'aile et se dispense de passer Per gradus debitos.
JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 153.
[En mauvaise part] ,,Art des raisonnements spécieux et des arguties sophistiquées`` (LAL. 1968).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1765 subst. et adj. « relatif à la controverse » (Encyclop. t. 10, s.v. mégarique). Empr. au gr. « qui aime la controverse » d'où subst. fém. () « l'art de la controverse », masc. « celui qui s'y adonne », de « se quereller, disputer ». Fréq. abs. littér. :3.

éristique [eʀistik] adj. et n.
ÉTYM. 1765; grec eristikos.
Histoire de la philosophie.
1 Adj. Relatif à la controverse. || Écrit éristique. || École éristique.
0 Euclide de Mégare fut le fondateur de cette secte (mégarique), qui s'appela aussi l'éristique; mégarique, de la part de celui qui présidait dans l'école; éristique de la manière contentieuse et sophistique dont on s'y disputait.
Encycl. (Diderot), artMégarique.
N. (1870). || Un éristique : un philosophe de l'école de Mégare.
2 N. f. (1864). || L'éristique : l'art de la controverse.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Eristique — Éristique  Ne doit pas être confondu avec euristique. L éristique (du grec eris, dispute, querelle, voir aussi la déesse grecque Eris et techne, art, procédé ) est l art de la dispute et du débat. Selon Aristote, cet art de la controverse… …   Wikipédia en Français

  • Éristique —  Ne doit pas être confondu avec euristique. L éristique (du grec eris, dispute, querelle, voir aussi la déesse grecque Eris et techne, art, procédé ) est l art de la dispute et du débat. Selon Aristote, cet art de la controverse aurait été… …   Wikipédia en Français

  • ÉRISTIQUE — adj. des deux genres Qui se rapporte à la controverse elle même. école éristique. Il s’emploie en mauvaise part pour désigner un Tempérament chicaneur et sophistique. Humeur éristique. Il s’emploie aussi comme nom féminin pour désigner l’Art de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • éristique — (é ri sti k ) adj. Terme didactique. Qui appartient à la controverse. Écrit éristique.    S. f. L éristique, l art de la controverse. ÉTYMOLOGIE    Terme grec provenant d un mot se traduisant par querelle, controverse …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Éristique —    см. Эристика …   Философский словарь Спонвиля

  • Dialectique éristique — La Dialectique éristique La Dialectique éristique, en allemand Die Kunst, Recht zu behalten (1830 1831) est une œuvre d Arthur Schopenhauer, parfois publiée en France sous le titre L Art d avoir toujours raison. Sommaire 1 Définition 2 Causes et… …   Wikipédia en Français

  • La Dialectique eristique — La Dialectique éristique La Dialectique éristique, en allemand Die Kunst, Recht zu behalten (1830 1831) est une œuvre d Arthur Schopenhauer, parfois publiée en France sous le titre L Art d avoir toujours raison. Sommaire 1 Définition 2 Causes et… …   Wikipédia en Français

  • La Dialectique Éristique — La Dialectique éristique, en allemand Die Kunst, Recht zu behalten (1830 1831) est une œuvre d Arthur Schopenhauer, parfois publiée en France sous le titre L Art d avoir toujours raison. Sommaire 1 Définition 2 Causes et fonctions de la… …   Wikipédia en Français

  • La Dialectique éristique — (en allemand: Die Kunst, Recht zu behalten) est une œuvre du philosophe Arthur Schopenhauer. Rédigée vers 1830 1831 et publiée en 1864, elle est parfois éditée en France sous le titre L Art d avoir toujours raison. De façon à la fois sarcastique… …   Wikipédia en Français

  • La dialectique éristique — La Dialectique éristique, en allemand Die Kunst, Recht zu behalten (1830 1831) est une œuvre d Arthur Schopenhauer, parfois publiée en France sous le titre L Art d avoir toujours raison. Sommaire 1 Définition 2 Causes et fonctions de la… …   Wikipédia en Français